Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Pressoir

Le Pressoir

Association PHOTO-GRAPHIQUE


L'attachement (acte 1)

Publié par DLF sur 26 Septembre 2013, 13:48pm

 

 

"La théorie de l'attachement est un champ de la psychologie qui traite des relations entre êtres humains. Son principe de base est que pour connaître un développement social et émotionnel normal, nous avons besoin de développer une relation d'attachement avec au moins une personne qui prend soin de nous de façon cohérente et continue"

 

3000.jpg

                    "L'attachement", contre visite de DLF de la résidence de la Cie KITSCH KONG au Tortill'art (81)©DLF

 

La théorie de l'attachement fut étendue aux relations sentimentales adultes à la fin des années 1980 par Cindy Hazan et Philip Shaver. Quatre styles d'attachement sont couramment décrits chez l'adulte : sécure, anxieux-soucieux, distant-évitant, craintif-évitant. Ils correspondent plus ou moins aux types d'attachement de l'enfance : sécure, insécure-ambivalent, insécure-évitant et désorganisé/désorienté.

Les adultes sécures tendent à adopter une vision positive d'eux-mêmes, de leurs partenaires et des relations qu'ils nouent. Ils se sentent à l'aise dans l'intimité comme dans l'indépendance, équilibrant les deux.
Les adultes anxieux-soucieux recherchent un haut niveau d'intimité, d'approbation et de réponse à leurs initiatives (responsiveness) de la part de leurs partenaires, se montrant excessivement dépendants. Ils ont tendance à être moins confiants, à adopter une vision moins positive d'eux-mêmes et de leurs partenaires, et sont aussi susceptibles de montrer au sein de leurs relations un haut degré d'expression de leurs sentiments, de souci et d'impulsivité.
Les adultes distants-évitants recherchent un haut niveau d'indépendance, et semblent souvent éviter totalement l'attachement. Ils se perçoivent eux-mêmes comme auto-suffisants, non susceptibles de subir les sentiments d'attachement et n'ayant pas besoin de relations proches. Ils tendent à faire taire leurs sentiments, gérant le risque de rejet en gardant eux-mêmes à distance leurs partenaires, dont ils ont bien souvent une assez pauvre opinion.
Les adultes craintifs-évitants éprouvent des sentiments partagés au sujet des relations proches, désirant et à la fois se sentant mal à l'aise avec la proximité émotionnelle. Ils ont tendance à se méfier de leurs partenaires et se considèrent eux-mêmes indignes d'affection (unworthy). De la même façon que les adultes distants-évitants, les adultes craintifs-évitants tendent à fuir l'intimité, réprimant leurs sentiments.

 

1.Sécure


dlf-----2-.jpg                                      

2. Anxieux-soucieux

 

dlf4---.jpg


3. Distant-évitant

 

dlf3---.jpg

 


4. Craintif-évitant

 

dlf7--50--.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents