Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Pressoir

Le Pressoir

Association PHOTO-GRAPHIQUE


« Villa Romaines, et puits ?... »

Publié par Le Pressoir sur 11 Septembre 2012, 18:42pm

 

DP-expo-ET-PUITS01.jpg

                                       © Ronan BOURGAUT 

 La rive Nord du Bassin de Thau recèle un patrimoine archéologique connu ou insoupçonné, qui a, depuis de longues années, fédéré chercheurs, passionnés et élus locaux dans une même volonté d’étude, de préservation et de mise en valeur.

En 2006, à l'occasion de fouilles archéologiques réalisées par le Service archéologique de la Communauté de Communes du Nord bassin de Thau, les Villas de Roumèges et de la Reille (communes de Poussan et de Montbazin (34)) ont été découvertes.

La particuliarité de ces sites émane, ici, dans la découverte de vestiges ihnabituels de l'Antiquité, et notamment de puits, marqueurs importants pour les hommes de cette période historique, qui ne craignaient pas, en effet,  pour trouver l’eau nécessaire à leurs activités, de creuser à des profondeurs impressionnantes (7 mètres à la Reille, plus de 15 mètres à Roumèges).

 Présentés au grand public, lors de l'exposition "Villas Romaines et puits...", qui se déroule depuis le 8 juillet à la Villa Loupian, et ce jusqu'au 31 décembre 2012, ces objets trouvés ne manqueront pas d'ouvrir aux visiteurs  des perspectives passionnantes sur la vie domestique, l’artisanat et de l’architecture d’une époque qui a particulièrement marqué le territoire du bassin de Thau.

  Ainsi sons, odeurs, et objets à manipuler, tout est mis en scène  pour plonger, de façon originale, vos sens dans cet environnement particulier de la campagne de Narbonnaise, il y a 2000 ans, et pour comprendre comment  les archéologues ont opéré pour explorer ces impressionnantes cavités.

(Source Bourgaut, Ronan. Dossier de presse de l'exposition)

  La suite du dossier de Presse ICI

C'est dans ce contexte historique, que le Pressoir a effectué une campagne photographique sur une reconstitution de travaux d'un vannier à l'époque gallo-romaine.

 

NB33BIS--1600x1200-.jpg

           ©YU et DLF

Deux des membres du Pressoir ont ainsi assisté aux Augustales de Juillet 2012 organisées par le musée Villa Loupian. Organisé chaque année, cet évènement culturel entend proposer un rendez vous estival de très grande qualité alliant convivialité, partage des savoirs et médiation archéologique pour un public de 7 à 77ans.

NB01-BIS3--1600x1200-.jpg

          ©YU et DLF

De nouvelles activités inédites, comme la réalisation par un vannier d'une production correspondant au panier en osier retrouvé au fond d'un puits, ont été cette année proposées.

Véritables pièges à mobilier archéologique, les puits permettent en effet une conservation exceptionnelle des objets. L'occasion ici de faire découvrir au public un objet inhabituel et rare, témoin des techniques et savoir faire viticoles antiques.

et plus d'infos sur la page "Les chantiers du Pressoir"

NB23BIS--1600x1200-.jpg

                                          NB26BIS--1600x1200-.jpg

                                          ©YU et DLF

Un grand merci à Katia, Marie-Laure et Ronan du musée VILLA LOUPIAN pour leur accueil et leur disponibilité 

 à Hervé BRISOT,

vannier aux mains d'osiers  

qui tresse aussi pour créer des liens...

Site internet/ http://www.hervebrisot.com/

MONTRE MOI 64 [1280x768]

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jiji le roi de l'osier 12/09/2012 22:19

Bien conçu, très belles images, bon choix de musique....vrai article pro
Bravo Miss !

Ronan 12/09/2012 19:59

Merci le Pressoir pour ces lignes et ces images.

Nous pensions avoir bouclé la boucle, en proposant les fruits de nos découvertes à la curiosité et la sagacité des visiteurs de Loupian. Fin supposée d'un parcours multiséculaire pour ces objets de
tous les jours, si humbles, parvenus jusqu'à nous...

Vous proposez à présent un nouvel horizon à ces témoins émouvants du quotidien de nos lointains prédécesseurs.

Effectivement, ce qu'il manquait, c'était le geste, c'étaient les mains...

Bien sûr, les mains originelles ne sont plus là...
Mais Hervé Brisot leur rend par son art un hommage simple et vibrant de réalité et, d'une certaine manière, les anime à nouveau. Brin après brin. Dessus, dessous...

Et vous, photographes talentueux, prolongez encore la poésie :
CLIC ! Ces objets sont-ils morts ? Tout juste bons à siéger derrière la glace froide (si froide) d'une vitrine ?
CLIC ! Non, ils continuent d'exister, tout inanimés qu'ils sont...
Ils vous animent vous, observateurs des petits riens, de ce désir de témoigner du geste. Et vous nous le rendez de si belle façon !

Lointains prédécesseurs ? Pas si lointains finalement...
Et là, on se prend encore à imaginer la vie d'alors...

Merci DLF et YU (et merci à Hervé Brisot et Juju du SRA-LR)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents